Les Fruits de la vie

Avec l'argent des autres

Sat 17 September 2016

Avec l'argent des autres !

Je vais vous conter ici une expérience personnelle que je vis depuis quelques années maintenant et vais tenter d'extrapoler afin de sortir du coté glauque de cette expérience.

Sportif et fervent défencseur de la vie associative et de la ruralité, j'ai té élu local pendant quelques années. Pendant cette période, j'ai cotoyé ces professionnels de l'exécutif local vissés à leur mandat ainsi que les prétendants avides de cette once de pouvoir qui allait dorer ou redorer leur blason.

J'ai vu de l'intérieur ces luttes de pouvoir, ces jeux d'interêt et ces associations contre nature pour et surtout contre les autres.

Après cette période et l'avènement de nouveaux édiles, j'ai repris mes activités associatives et ai subi les assauts, attaques et autres contrariétés que vous pouvez imaginer aisement. 

Malgré l'opposition de l'édile local, l'association que j'aide à gérer à poursuivi son petit bonhomme de chemin et a triplé en effectif pour devenir aujourd'hui la deuxième plus grosse association sportive dans son domaine de l'agglomération élargie. A ce titre, elle bénéficie depuis plus de 10 ans de l''appélation "d'intérêt inter communal" et discute et négocie directement avec l'éxecutif intercommunal au grand damne de l'édile local. Ce dernier n'a d'autre solution pour géner cette association que de recourrir à des actions et attaques contre notre club dabs son fonctionnement quotidien.

Passons sous silence l'absence d'entretien régulier dees espaces verts alors même qu'il a négocié le paiement de cette prestation par l'intercommunalité. Passons sous silence le détournement de la subvention attribuée par cette même agglomération au profit de l'association.

Sa dernière bonne action a été de mettre à disposition des gens du voyage stationnés à proximité de nos installations sportives, l'électricité connectée directement au boitier de l'association et l'eau pompée directement au robinet du local. Bien entendu, le coût de ces fluides est mis à la charge de l'association par l'agglomération. Donc en plus de ne pas donner à notre association ce qui lui revient de droit, cet édile local escroque notre association par simple bêtise ou cruauté mentale.

Je sais que çà ne sert à rien mais çà fait du bien de poser ces mots ici.